login :  


  Parrainage et échange d'expériences

Objectifs

Permettre au porteur de projet de profiter du regard, du recul et de l'expérience de personnes déjà installées ; de se rassurer tout en se confrontant à la réalité, au vécu des personnes ; d'intégrer un réseau social.

Modalités

Ces échanges peuvent se faire sous différentes formes : appui d’un porteur de projet par une personne déjà installée ou un par un groupe de personnes, échange de savoirs entre plusieurs porteurs de projet et personnes déjà installées (par l’intermédiaire de visites de fermes/ initiatives, de démonstrations et de stages).

Les animateurs des structures partenaires suivantes peuvent vous mettre en contact :

  • CEDAPA, Accueil Paysan 22 et le GAB 22 dans les Côtes d'Armor (programme spécifique sur le Pays du Centre Ouest Bretagne) ;
  • le GAB 56 et la Marmite dans le Morbihan ;
  • le CIVAM 29 dans le Finistère ;
  • la FDCIVAM 35 en Ille et Vilaine.

En général, la relation n'est pas formalisée (c'est-à-dire soumise à contractualisation).

Le CIVAM 29 et la FDCIVAM 35 disposent de classeurs de fermes témoin.

Des aides au parrainage : le crédit d'impôt pour les parrains

Les contribuables peuvent bénéficier de 1000 euros de crédit d'impôts pour l'aide bénévole apportée à des créateurs ou repreneurs d'entreprises qui sont demandeurs d'emploi ou bénéficiaires du RSA ou de l'allocation adulte handicapé (dans ce cas crédit majoré de 400 euros), ou qui vont reprendre l'entreprise du tuteur (cas des cédants ; dans ce cas sans autre condition du côté du repreneur).

Pour bénéficier du crédit d'impôt, il faut être agréé par un réseau d'aide à la création/ reprise (outre les chambres consulaires, les Boutiques de Gestion, des organismes comme l'ADIE, France Active, etc. peuvent agréer) ; l'agrément repose sur la vérification des compétences du tuteur pour accompagner le créateur/ repreneur. Il doit également y avoir une convention passée entre le tuteur et le créateur/ repreneur qui stipule les termes de l'accompagnement.